vendredi 2 avril 2010

Le secret de la FORCE, c’est le rythme

la force des illuminati

Le cube de Necker : Observez le centre du cube sans bouger les yeux, on s'aperçoit, au bout d'un moment, qu'il donne la sensation de changer spontanément d'axe, comme s'il se déplaçait.
Ce phénomène est habituellement classé parmi les illusions d'optique (les figures ambiguës), mais il s'agit en fait d'une analyse particulière du cerveau. Cette fluctuation du dessin est due au travail alternatif des deux hémisphères cérébraux. Nous voyons là notre cerveau en plein travail rythmique.


Si vous ne voyez pas vu le cube changer de position, ou si l'alternance est très lente ou irrégulière, c'est le signe d'un déséquilibre cérébral (fatigue, repas trop lourd etc.)

Le CERVEAU TRAVAILLE DE MANIÈRE RYTHMIQUE avec des ALTERNANCES

Le cerveau ne fonctionne pas de façon continue mais de manière rythmique par alternances, ceci explique qu'au bout d'un moment on ait du mal à continuer à lire ou à apprendre. C'est une saturation tout à fait normale, c’est pourquoi il faut mieux faire des séances de travail courtes mais répétées souvent.
Cette alternance cérébrale explique pourquoi les enfants ont si souvent tendance à faire des balancements, ils se laissent porter par leurs propres rythmes cérébraux. Les empêcher de se balancer équivaut à bloquer leurs rythmes cérébraux, et donc à empêcher leur système nerveux de se développer !
Si les enfants sont littéralement portés par leurs rythmes, c'est parce que tout l'organisme et tous les sens physiques fonctionnent sur ce mode d'alternance.
Les perceptions physiques, comme l'audition et la vision, par exemple, suivent les mêmes lois rythmiques que l'attention et la pensée. Les rythmes cérébraux nous font percevoir les différentes stimulations auditives, non pas dans une continuité, mais de façon rythmique, c'est-à-dire qu'elles sont analysées les unes après les autres, en alternance.

Pour en savoir plus lisez MAGIC PHOTON le livre des illuminati

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire