vendredi 17 septembre 2010

Chamanisme et illuminati

La mode est au chamanisme et d’innombrables stages sont organisés pour ceux qui veulent découvrir leur personnalité profonde (leur animal totem !).
Dans ce but, certains "chamans" utilisent des plantes hallucinogènes pour obtenir des visions.

Outre les champignons hallucinogènes, deux plantes sont très connues pour leurs capacités à produire des visions claires et profondes :
- L’ayahuasca, une liane à effets psychotropes utilisée par les chamans d’Amazonie Péruvienne
- et l’iboga appelé aussi "bois sacré", un petit arbuste d'Afrique équatoriale qui peut atteindre six mètres de hauteur. Ses racines contiennent des alcaloides comme l'ibogaïne qui possède des propriétés hallucinogènes. Les sorciers africains s'en servent pour des rites initiatiques de passage et, disent-ils, pour communiquer avec les morts !


ATTENTION : L’utilisation des ces plantes est très dangereuse et doit obligatoirement être effectuée sous la conduite d'un chaman très expérimenté.

Hallucinations ou Visions ?
Les scientifiques sont partagés sur la nature des visions qui souvent n’ont aucun sens comme les rêves et ne présentent donc aucune utilité sur le plan psychanalytique. Certains préfèrent parler d’hallucinations, erreurs et tromperies de notre imagination, vous ne voyez que ce que votre mental a bien voulu accepter et croire !

Les lamas Tibétains quant à eux, ont développé des méthodes d’introspection basées sur la visualisation SANS employer des drogues ou des plantes hallucinogènes dont les effets secondaires peuvent être redoutables.

Par exemple, Il vous est peut être déjà arrivé d’être réveillé la nuit et de voir en face de vous, les yeux grands ouverts des espèces de masques extraordinairement lumineux à l’aspect plutôt terrifiants qui vous regardent en grimaçant et en changeant constamment de mimiques. Ces masques peuvent vous sembler ricaner, vous tirer la langue, montrer leurs dents, leurs yeux sont souvent avides et cruels. Ces visions lumineuses proviennent de vous, de votre mental, mais étrangement elles semblent aussi dotées d’une vie autonome. Ces visions se nourrissent en fait de vos pensées, les Tibétains les appellent des yidams.

Les yidams sont ambivalents et selon la personnalité du pratiquant, ils peuvent prendre un aspect paisible ou terrible. La visualisation d’un yidam terrible signifie une déité irritée et cela provoque souvent une introspection intérieure et un saut dans la sagesse.

Note : Le véritable illuminati n’a nul besoin d’utiliser des drogues pour contacter les mondes subtils.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire