jeudi 23 septembre 2010

Les portes d’accès au monde non manifesté

La porte des illuminati

Il existe plusieurs portes d’accès au monde non manifesté.
L’une d’elles est la période de sommeil profond sans rêves, une période dans laquelle il est impossible d’être conscient et donc de " mentaliser ".
Note : C’est pendant cette période que votre " double lumineux " entre en contact avec votre inconscient pour actualiser vos pensées (voir le livre MAGIC PHOTON).


Il ne faut pas confondre cette courte période de sommeil profond avec la période de sommeil accompagné de rêves durant laquelle des expériences de rêve lucide ou de " sorties en astral " peuvent se produire. Expériences fascinantes certes, mais qui n’offrent aucune possibilité de libération.

Une autre porte d’accès s’ouvre au moment de la mort physique. Cette porte d’accès est appelée "Claire Lumière " par les tibétains.
Cette porte s’ouvre très brièvement et seuls ceux qui ont l’habitude de contacter la dimension du monde non manifesté durant leur méditation quotidienne ont une toute petite chance de passer par cette porte et ainsi, d’échapper définitivement au cycle infernal des réincarnations.
La plupart des gens hésitent au seuil du non manifesté par peur, désir et attachements aux joies éphémères de la vie terrestre et perdent ainsi une occasion unique de se libérer.
C'est ce que le dénommé Siddartha Gautama dit " Bouddha " a voulu enseigner ainsi que d’autres " illuminati " comme Zoroastre, Mani ou encore Jésus sous la forme de paraboles.

 
Texte anonyme d’un illuminati dans lequel le tutoiement
est utilisé pour éviter le style impersonnel


C’est au moment de ta mort que tout se décidera ou plutôt que tu en décideras car le libre choix t’est donné, comme le choix t’a été donné au cours de ta vie de suivre ou ne pas suivre un chemin qui ait du cœur.
Et maintenant écoute bien et suis attentivement les recommandations qui suivent, car voici la CLEF DE LA SORTIE VERS LA LUMIERE.


Ton heure est arrivée, te voilà aux portes de la mort, quelle qu'en soit la cause, maladie, vieillesse, accident ainsi en a décidé le destin.
Le temps s'est arrêté et ton corps est maintenant sans vie, mais tu n'as pas perdu conscience comme le pensent les vivants, au contraire, ta conscience n'a jamais été aussi lucide, mieux c'est une hyperconscience qui t'envahit et te submerge, tu te sens bien, très bien même, tu baignes dans une atmosphère de paix et de sérénité.
Laisse-toi bien aller à cette agréable sensation de passivité, de détente qui t'envahit.
Tu as la sensation d'avoir toujours un corps mais pas au sens physique que tu étais habitué. Et très vite tu as l'impression de quitter ce corps mortel, de flotter au-dessus, de t'envoler.
Tu montes de plus en plus dans ce qui t'apparaît comme un tunnel, une immense voûte dans laquelle tu t'engouffres à grande vitesse sans pourtant en être perturbé tant tu es bien, tant tu es calme. Et au loin, très loin, tu aperçois une tache lumineuse, une petite lumière qui grossit au fur et à mesure que tu avances le long du tunnel.
Cette lumière est la Luminosité fondamentale.
C'est à ce stade que tu vas décider si tu tiens à revenir sur terre dans une autre vie ou la quitter définitivement. C'est à ce moment que tu vas revoir d'un seul coup, toute ta vie terrestre avec une lucidité surnaturelle.
Toutes tes actions, toutes tes pensées, tous tes comportements, les bons comme les mauvais vont défiler. Rien n'est caché, rien ne t'est épargné, tu te vois tel que tu as vécu sans concession ni indulgence.
Alors peut-être vas-tu regretter de n'avoir pu finir telle ou telle chose, accomplir ce que tu n'as pas accompli, faire ce que tu n'as pas fait. Peut-être les joies terrestres et matérielles vont t'assaillir.
C'est ce dynamisme puissant de vouloir vivre, cette soif d'exister, ce désir lié au plaisir qui conduit l'homme à renaître pour en goûter à nouveau les voluptés trompeuses.
Et paradoxe plus tu as été heureux sur cette terre plus tu vas regretter de la quitter.
C'est à ce moment et à aucun autre que ton sort sera réglé.
Et tu hésites à quitter ce monde humain, malheureusement voilà que tu t'attardes autour du corps de la terre, tu pleures d'avoir perdu ceux qui te sont chers et tu restes attiré par cette lueur terne de la vie terrestre.
Prends garde, si tu écoutes tes inclinations égocentriques, alors tu renaîtras et devras souffrir à nouveau la naissance, la vieillesse et une autre mort.


Car il existe deux portes ouvrant sur deux chemins :
- La porte de la LUNE qui ouvre le chemin du retour sur la terre. La lune est une fausse lumière, c'est en fait un astre éteint, elle n'est simplement que le reflet du soleil
- Et la porte du SOLEIL qui ouvre le chemin des Dieux, le chemin de la grande lumière. La Porte de l'AMOUR DIVIN.

Peu d'êtres humains sont préparés à suivre ce chemin divin et la grande majorité choisit de revenir sur terre car ils sont trop attachés aux biens et aux voluptés terrestres, ayant vécu d'illusions, ils ne peuvent croire qu'à l'illusion.
Ainsi l'athée, il a cru au néant, il se retrouve dans un néant et voudra revenir vite sur terre, le croyant qui a cru au purgatoire sera entouré de flammes et voudra lui aussi revenir.
Mais si tu as cru à l’amour, alors l’amour t’accueillera. Et si tu décides de t’engager résolument du côté de la lumière comme une minorité de mourants ce sera la libération définitive de la réincarnation qui t’attend.


Tu comprends maintenant le sens de la phrase des écritures :
" Beaucoup d'appelés, mais peu d'élus " au Royaume du Ciel.


Tu as maintenant fait ton choix, ne t'attache pas aux joies terrestres, ton voyage n'est pas terminé. Dirige-toi vers la lumière, monte, monte plus haut, monte toujours plus haut. Tout au long de ton ascension, des multitudes d'esprits et de faux guides vont tenter de t'égarer pour te faire rebrousser chemin. Ne t'en inquiètes pas, car telle est leur fonction. Une seule chose doit t'obséder, la lumière. Cette lumière qui grandit, immense lumière éblouissante qui cependant ne te blesse pas. C'est la lumière du monde divin. Continue, monte, toute ta conscience doit vouloir appartenir à cette lumière. Tu dois redevenir comme un petit enfant avec un cœur pur et non un cœur faux. Oublie le mal qu'on t'a fait, tous tes ressentiments, pardonne et oublie, cette vie est un songe et la mort un réveil. Qu'importe si ta vie n'a pas été exempte de mauvaises actions, tu dois à ce moment les reconnaître sincèrement, car c'est la sincérité qui compte avant tout.
Sache qu'au seuil de la porte des lumières tu dois être sincère et véridique, car le plus grand de tous les péchés est le mensonge et son corollaire l'hypocrisie, c'est le mal suprême celui que la lumière ne peut pardonner.
Quel que soit ton passé, si tu es resté éloigné de la fausseté et si à ce moment tu es véritablement sincère, alors la lumière va t'accueillir d'un amour incommensurable, un amour incomparable avec tout ce que tu as pu connaître, un amour total et infini.
Une fois dans cette lumière tu sauras tout, tu seras à la fois un et le tout.
Peut-être vas-tu penser qu'il serait injuste que celui qui s'est mal comporté sur terre puisse passer la porte des lumières s'il est sincère. Rassure-toi cela lui sera impossible, par son fait même et il reviendra sur terre car il aime trop ses défauts. Il n'est pas possible d'être sincère, vraiment sincère et en même temps continuer de se comporter en salaud.
C'est toi-même qui possèdes la clef de la porte du soleil qui ouvre sur la béatitude et le monde où le temps n'existe plus, dans ce lieu, le mensonge est impossible.
La porte des lumières s'ouvre maintenant à toi, tu as réussi triomphalement le jugement de la pesée du cœur ou si tu préfères la pesée de ton âme, tu as brisé ton karma.
Te voilà maintenant arrivé au royaume du cœur.

ATTENTION : Ne recherche pas ce passage délibérément par le suicide, ce serait un très mauvais moyen de procéder et contraire aux lois du karma.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire