vendredi 22 octobre 2010

HYPNOSE et PSYCHOSTATOSE



L’objet d’une bonne méditation, c’est atteindre un état de conscience d’une grande quiétude, autrement dit un calme mental pour faire l’expérience de la conscience pure débarrassée des pensées parasites.
Cet état de conscience bien particulier et bien reconnaissable, objectif de toute méditation, c’est l’état de PSYCHOSTATOSE.

La Psychostatose est un terme inventé en 1985 par Jacques LECLERC secrétaire général du Groupement National des Hypnotiseurs de France. Ce terme qualifie le moment idéal pour implanter une suggestion dans l’inconscient, le moment où il n’existe plus de mouvement continuel de pensées parasites, le moment où le mental est au repos et en quelque sorte, statique.


Plus significatif est le terme employé en Anglais pour qualifier ce moment unique : le STILL POINT, le point immobile, le point tranquille, le point silencieux.

Méditation, hypnose, auto hypnose et psychostatose sont complètement expliqués dans le livre de magie photonique, MAGIC PHOTON.
 
A propos de l’hypnose
L’hypnose a été décriée, critiquée pour finalement être abandonnée aux amuseurs de music hall devenus maintenant amuseurs de plateaux TV.
La recette est simple : un théâtre ou un plateau télé rempli de monde. Vous annoncez que vous allez mettre le public en état d’hypnose.
Attention ! Je compte : UN, serrez vos mains l’une contre l’autre très, très fort. DEUX, encore plus fort, de plus en plus fort. TROIS, maintenant vous ne pouvez plus les desserrer, essayez, vous ne le pouvez plus et plus vous essaierez, moins vous le pourrez et plus vos mains seront collées, rivées, soudées, l’une à l’autre.
Et voilà le tour est joué !
Les lois de la statistique vous apprendront qu’il y a 5 à 10% de gens difficilement hypnotisables, la grande majorité environ 80% sont plus ou moins hypnotisables et il reste 5 à 10% qui sont hyper suggestibles et incapables de décoller leurs pauvres mains.
Et ce sont ces 5 à 10% que l’amuseur de music hall va faire monter sur la scène pour votre plus grand plaisir. Ajouter à cela une demi douzaine de "barons", vous savez ces gens que l’on voit et revoit dans chaque spectacle, toujours les mêmes. En fait des acteurs payés par l’amuseur public pour assurer le succès du spectacle.
Et le spectacle peut commencer, et en avant pour la pose ridicule que l’on gardera tout le temps du show, celui qui se prend pour Johnny, celui qui grimpe aux cocotiers en hurlant des graines à coco, etc., etc.
Et c’est comme cela que l’hypnose, une thérapeutique et un outil de développement personnel pourtant terriblement efficace et peu coûteux s’est totalement décrédibilisée et a été abandonnée aux "guignols" du show biz.
 
Et pour la petite histoire
Savez-vous que le célèbre FREUD, le père de la Psychanalyse a commencé par pratiquer l’hypnose ?
A cette époque il était d’usage d’utiliser la fascination visuelle pour hypnotiser. On regardait fixement le patient dans les yeux et on lui ordonnait de dormir. Or, FREUD était un très mauvais hypnotiseur, en s’obstinant à regarder son client dans les yeux, il transpirait à grosses gouttes et la sueur finissait par faire glisser les lunettes de son nez qui tombaient par terre, ce qui naturellement faisait capoter la mise sous hypnose !
Dégoûté par ses échecs répétés, il finit par abandonner l’hypnose. Désormais il ne regarderait plus le patient en face mais lui demanderait de s’allonger sur un canapé et de fermer les yeux ou de regarder le plafond. Et au lieu de parler, il préféra faire parler le patient et ce fut la naissance de la psychanalyse !
Ah la petite histoire ! Mais d’ailleurs pourquoi la qualifie-t-on de petite : )

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire