samedi 18 décembre 2010

Comment percevoir l’autre monde

l'autre monde

L’image de persistance rétinienne (voir le post du 18 janvier 2010) que nous appelons " gros photon " dans le livre MAGIC PHOTON se termine dans sa dernière phase par un nuage blanc entourant un noyau sombre, une espèce de " lueur diffuse " qui disparaît progressivement du champ visuel.
Cette lueur diffuse est en quelque sorte, " l’interface " qui nous rattache à l’autre monde *.
* On peut aussi dire que cette lueur diffuse est le " cordon ombilical " qui nous relie à l’autre monde.

Vous pouvez pratiquer la technique du va et vient du souffle décrite dans MAGIC PHOTON tout en observant (et en communiquant par la pensée) avec cette lueur diffuse.

C’est une expérience qui ne se raconte pas !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire