mercredi 18 avril 2012

Le son pour pacifier ou dissuader ?


Tout est binaire en ce monde et le son n’y échappe pas !

En effet, le son peut être utilisé comme une arme ou comme un moyen de divertissement.

Ainsi ces dernières années le son a été utilisé pour disperser des manifestants ou rendre fous des terroristes retranchés qui ont dû subir de la musique hard rock, du rap, du metal à « hautes doses » ou plus simplement un sifflement aigu et interminable.

Ces armes électroacoustiques sont de plus en plus sophistiquées et les dégâts sur les oreilles sont souvent irréversibles comme les acouphènes.

Quel dommage alors que le son peut être si bénéfique si le rythme est bon et le chant mélodieux.

EXTRAIT DU LIVRE MAGIC PHOTON

Le Rythme

Avez-vous remarqué que lorsque vous faites quelque chose en rythme, vous le faites mieux et avec moins d'effort et plus longtemps !

Les soldats marchent au pas cadencé, une - deux, une - deux… ils marchent ainsi plus longtemps et si en plus, ils chantent ils ne pensent plus à la fatigue ou au danger.

Ainsi chantaient les esclaves noirs en travaillant dans les champs de coton et les galériens qui ramaient au son du tambour.

La nature est binaire, deux c'est la symétrie et la symétrie signifie équilibre, alternance, oscillation, résonance c'est-à-dire rythme.

Tout est rythme dans l'univers. Le rythme est vibration. Il est dit qu'avec un violon, un homme peut détruire un pont en jouant de manière rythmée à une fréquence critique égale à la fréquence propre de l'ouvrage. Ainsi pour traverser un pont on interdit aux soldats de le faire en rythme pour éviter que la fréquence régulière de leur pas ne se cale sur celle du pont et … l'écroule

Donnez un rythme à vos pensées et vous serez stupéfait par leur force et leur évolution dans un sens moral à condition de bien choisir votre rythme, de préférence vers les très basses fréquences. Sinon vous obtiendrez le contraire de l'effet espéré avec une déchéance de la moralité, une accentuation de la violence et des perversions comme certains rythmes dissymétriques qui s'assimilent plus à du bruit qu'à de la musique et peuvent dégénérer en orgies, le phénomène harmonieux étant devenu chaotique.

Certaines cérémonies vaudous dégénèrent en orgies et même en tueries. Le rythme est une arme à double tranchant.

De nos jours, les musiques dites modernes sont devenues répétitives à dessein (Rap, techno, rave parties…) Leur caractère répétitif et hypnotique encourage la prise de narcotiques et annihile l'esprit conscient. C'est une utilisation mal comprise du rythme.

Le rythme c'est l'harmonie, c'est la musique,

C'est la danse et le chant.

Le Chant

Les membres des tribus primitives parlent peu, ils se comprennent le plus souvent par gestes. Pour eux la voix est faite pour célébrer, pour chanter, pour guérir, pour prier ou invoquer et non pas pour parler !

Le langage est une barrière « satanique » pour la compréhension mutuelle entre les peuples. Certaines traditions très anciennes affirment que nos lointains ancêtres communiquaient par télépathie et non par la voix. Il n’y avait alors aucun problème de traduction et aussi et surtout, aucune hypocrisie dans les intentions car la télépathie ne supporte pas le mensonge.

Retenez, que moins vous parlez à haute voix, mieux cela vaut. Méfiez-vous des beaux parleurs, leurs paroles ne sont le plus souvent que vide ou mensonge. Vous remarquerez au cours de votre vie que les gens les plus intéressants sont ceux qui parlent peu !

La pensée est d'abord silencieuse. Le silence est une vertu de plus en plus rare, les Chinois ont coutume de dire qu'un silence vaut 1000 discours. Les individus frustres et médiocres ne supportent pas le silence, il leur fait peur car ils sont terrorisés à l'idée de se retrouver face à eux-mêmes !

Au lieu de parler, chantez, c'est facile, il suffit de mettre du rythme dans vos paroles comme pour une litanie. Votre pensée alors acquiert une puissance exceptionnelle.

Toute énergie qui de non rythmée devient rythmée accroît ses propriétés. Il en va ainsi de l’énergie lumineuse et si au binôme : pensée + image de persistance, on ajoute le rythme, cette énergie devient de la dynamite.

C’est … LA FORCE, vous savez celle dont parle la célèbre série de films, STAR WARS


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire