dimanche 5 mai 2013

Ainsi parlait Thot Hermès



Il y a très longtemps, à l'époque des premiers hommes, il y eut une guerre entre l'obscurité et la lumière. Comme c'est encore le cas maintenant, les hommes étaient à la fois faits de lumière et d'obscurité. Déjà à cette époque l'éternel combat faisait rage. De toutes les époques et sur tous les plans, cette lutte incessante se poursuit toujours.

Tu es un avec le Cosmos, une flamme et un enfant de la lumière. En toi se trouve ta connexion avec le TOUT RAYONNANT DE LUMIÈRE. C'est pourquoi je te mets en garde: ne laisse pas tes pensées s'égarer vers la croyance que la lumière provient de l’extérieur de toi.
Sache que la lumière rayonne à partir de toi pour toujours. Sois comme un soleil au centre de son univers. Tu brilles et tu éclaires le monde que tu as toi même créé. 

Ne te laisse pas séduire par les frères des ténèbres qui te montrent la CLARTÉ OBSCURE.

La lumière réfléchie (celle de la lune) n'est pas la lumière solaire.

Ne te laisses pas séduire par la lumière artificielle qu'on veut projeter vers toi pour te donner l'illusion que tu existes.

Élève ta vibration à un niveau où tu deviendras UN AVEC LE TOUT et qui te permettra de fusionner avec le Cosmos. Deviens UN avec la Lumière pour accomplir sa LOI de clarté et d'ordre dans le monde.
Cette LUMIÈRE, Ô homme, est la GRANDE LUMIÈRE qui brille à travers l'ombre de ta chair. Mais pour devenir UN AVEC LA LUMIÈRE il faut t'élever au-dessus des ténèbres et des ombres qui t'entourent.
Ne te laisse pas trahir par ton corps, reste sur le chemin de la vibration de lumière. Abstiens-toi de succomber à la voie ténébreuse qui te trompe en te laissant croire que la lumière est extérieure à toi. Tu es lumière. Tu es soleil.

L'homme croit qu'il vit mais sache que la vie est dans la mort. Tant que tu es enchaîné à ton corps il n'y a pas vraiment de vie. Seule l'âme se meut dans un espace libre et possède la vie qui est vraiment la vie. Tout le reste est servitude, un esclavage dont il faut se libérer.

Ne crois pas que l'homme est d'origine terrestre, même s'il croit provenir de la terre. L'homme est un esprit qui provient de la lumière. Mais tant qu'il n'en prend pas conscience il ne peut être libre. Les ténèbres encerclent l'être de lumière et enchaînent l'âme. Seul celui qui cherche peut espérer devenir libre.

Ce combat entre la lumière et l'obscurité est titanesque, très ancien et pourtant toujours nouveau.
Pourtant, sache qu'il y aura un temps, loin dans le futur, où LA LUMIÈRE SERA TOUT et où l'obscurité s'évanouira.

Saches que le passage pour aller à la vie passe par la mort.
Oui, tu dois passer par la mort, mais pas la mort que tu connais. Il s'agit d'une mort qui est une vie, un feu et une LUMIÈRE.


Titthakara est un vieux mot indien qui signifie «  celui qui a trouvé un gué ».

Il s’applique à ceux qui ont découvert ce que d’autres cherchent en vain : un gué, un passage vers l’au-delà.
Le gué, c’est ce qui permet de franchir les abîmes ténébreux qui s’ouvrent devant les lunaires et les séparent des réalités qu’ils ne peuvent connaître qu’après leur mort, bien qu’ils se posent déjà l’éternelle question : Comment acquérir dès maintenant l’expérience de cet abîme et de cet au-delà et à la lumière de cette expérience saisir la signification du monde d’ici-bas ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire