mardi 18 juin 2013

Mais qui est donc ce mystérieux PARACLET ?



On peut lire dans l'évangile de Jean ces paroles énigmatiques :
Jean 14:16
Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu'il demeure éternellement avec vous.
Et Jean 14:26
Mais le consolateur, l'Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.

Le mot grec Parakletos, a été traduit comme « consolateur ».
Parakletos signifie plus précisément « celui qui plaide la cause de quelqu’un d’autre, un intercesseur.

Le Nouveau Testament utilise le mot pneuma, qui signifie « souffle » ou « esprit », qui est l’équivalent grec de ruah, le mot hébreu pour « esprit » utilisé dans l’Ancien Testament.

* Pneuma est un mot grammaticalement neutre et est toujours représenté par un « il » impersonnel.


Et, plus mystérieux encore …

Mani mentionna le paraclet lors de sa révélation :

  Le paraclet vint à moi et me révéla
Comment la lumière s’est mélangée aux ténèbres et
Comment ce monde a été construit.
A l’origine, il y avait deux substances divisées par nature
Il y avait Dieu et la matière
La lumière et l’obscurité, le bien et le mal
En tout, les plus contraires possibles
Au point de ne communiquer en rien
Bienheureux celui qui connaît les deux arbres
Et les sépare l’un de l’autre,
Et qui sait qu’ils ne sont pas nés l’un de l’autre,
Issus l’un de l’autre
Et qu’ils ne sont pas non plus sortis d’une seule souche
Mani


Les chrétiens ont oublié le mot paraclet et préfèrent parler du Saint Esprit

Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit

Ainsi se définit la trinité (la tri-unité) chrétienne.

Tout le monde connait le Père représenté souvent sous les traits d'un grand père barbu paternel et infiniment bon que beaucoup nomment DIEU le créateur.
On connait aussi son fils appelé Jésus objet de nombreuses polémiques quant à sa filiation divine (déclaré fils de DIEU lors du concile de Nicée en 325)

Mais qui connait vraiment le SAINT ESPRIT le mal aimé (le mal adoré ?), le grand oublié des textes ?

Le Saint Esprit (ou esprit saint) était appelé le Pneuma par les anciens grecs des écoles de mystères et signifie le SOUFFLE (divin). C'est le prâna des hindous. C'est la VIE.


Ce Saint Esprit ou esprit saint ressemble beaucoup à l'esprit des bouddhistes (la nature de bouddha).
On en parle aussi chez les soufis musulmans, chez les juifs,  chez les new agers, les agnostiques et même chez les athées !

Quelle que soit notre croyance ou notre philosophie, nous avons tous un mot qui conduit au … SAINT ESPRIT.

Et si on profitait de ce mot "magique" PNEUMA pour UNIR toutes les religions et les spiritualités ?

* Pneuma, mot grec qui veut dire souffle, et par extension esprit.
Il désigne, dans la cosmologie des Gnostiques, le germe vital intellectuel dans le monde, provenant du Dieu suprême, éternel et bon, par opposition à la Psychè, germe vital physique, oeuvre du Démiurge, et à l'Hylè, qui est la matière, siège du mal. Selon les Gnostiques, les païens étaient sous la domination de l'Hylè, et les Juifs sous celle du Démiurge; les chrétiens seuls avaient le souffle divin, ils étaient pneumatiques...
Source Wikipédia

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire